La Colombie Britannique

La Colombie Britannique, fameuse province de l’Ouest canadien, constitue un véritable carrefour de diversité culturelle et de croissance économique. Elle héberge la troisième plus grande ville du pays, Vancouver, et est considérée comme étant la province la plus multiculturelle du Canada. L’économie de la région repose en grande partie sur sa richesse en ressources naturelles, et en particulier en ressources forestières et minières. Son environnement naturel, caractérisé par un climat océanique unique et de vastes forêts, est reconnu comme étant l’un des plus remarquables du pays.

La Colombie Britannique (que les locaux surnomment B.C.) est située sur la côte Sud-Ouest du Canada, et constitue un précieux point d’ouverture sur la région Pacifique. Elle représente également l’une des destinations principales de l’immigration canadienne et notamment pour les migrants ayant obtenu la résidence permanente.

Chaque année, la Colombie Britannique attire en moyenne 42,000 migrants ayant obtenu la résidence permanente. La région représente la troisième destination la plus convoitée des obtenteurs de visa, juste après l’Ontario et le Québec.

Cette remarquable province canadienne est bordée à l’Est par l’Alberta, par l’océan Pacifique et l’Alaska à l’Ouest, par le territoire Nord-Ouest et la province du Yukon au Nord, et les états américains du Montana, de l’Idaho et de Washington au Sud.

Seules les populations de l’Ontario et du Québec sont supérieures à celle de la Colombie Britannique, portée à 4,6 millions d’habitants, beaucoup ayant obtenu la résidence permanente.

Victoria, dont la population s’élève à 330,000 habitants, est la capitale administrative de la région, tandis que Vancouver reste la ville la plus importante en termes d’habitants avec une population culturellement très diverse de 603,502 habitants (2011) pour la zone urbaine et de 2.3 millions pour la zone métropolitaine (2011).

Vancouver a été classée comme faisant partie des dix villes au monde les plus agréables à vivre à neuf reprises au cours des onze dernières années par la très respectée Economist Intelligence Unit (EIU). En août 2013, l’EIU a classé Vancouver comme étant la troisième ville au monde où il est le plus agréable de vivre sur 140 villes autour du globe (Toronto et Calgary avaient également leur place dans le classement 2013 des 5 villes les plus agréable à vivre). De plus, en février 2014, Mercer a classé Vancouver comme étant la cinquième ville au monde ayant la meilleure qualité de vie.

Vancouver est aussi connue comme étant le “Hollywood” canadien (avec une industrie employant près de 35,000 personnes et dont les chiffres s’élèvent à 1,2 milliard de dollars) et est classée troisième seulement derrière Los Angeles et New York en termes de production de films et séries chaque année. La ville abrite également le troisième plus grand parc d’Amérique du Nord (Stanley Park), l’endroit rêvé pour d’agréables promenades.

Avec un climat relativement doux et des centaines de choses à faire et à voir, vous ne risquez pas de vous ennuyer en Colombie Britannique !

Les amateurs d’activités en plein air découvriront de très nombreuses

possibilités, notamment pour faire de la randonnée, du golf, de la pêche, du kayak, de la voile, de la plongée, du vélo, du camping, du ski etc. Grâce à ses montagnes bordées de pins, son panorama unique sur l’océan Pacifique, et près de 1000 parcs naturels et autres espaces protégés, des vues spectaculaires vous attendant à chaque recoin de la région. Il n’est pas surprenant que l’immigration en Colombie Britannique ait grimpé en flèche au cours des dernières années !

Si vous obtenez un visa de résidence permanente pour le Canada et que vous vous installez en Colombie Britannique, vous découvrirez également de nombreuses autres activités telles que visiter l’aquarium de Vancouver, l’aquarium Ucluelet, ou le Royal BC Museum (situé à Victoria). Les bâtiments du Parlement provincial et le château Hatley, situés à Victoria, attirent également de nombreux visiteurs qui pourront apprécier leur remarquable architecture. Les fans de sport pourront profiter des joies du hockey en supportant l’équipe locale, les Canucks !

Avec un emplacement stratégique, proche de l’océan Pacifique et des États-Unis, la Colombie Britannique est un point-clé du commerce international canadien. La Colombie Britannique affiche aussi l’un des taux de chômage les plus bas du pays (5,8% en avril 2014). Vancouver, la plus grande ville de la région, ainsi que Victoria la capitale, profitent toutes deux de faibles taux de chômage (5,7% et 5,1% respectivement en avril 2014).

Une grande partie de l’activité économique de la région repose sur sa richesse en ressources naturelles. En effet, un tiers de toute l’énergie hydroélectrique du pays est générée en Colombie Britannique. La région est également la deuxième du pays en termes de production de gaz naturel. De même, les industries pétrolière, forestières, minières, agricoles et éco-touristiques contribuent largement à l’économie de la région.

Les principales catégories d’emplois en Colombie Britannique sont celles de la vente et des services (25%), les secteurs administratif, commercial et financier (20%), et les professions telles que charpentier, plombier et mécanicien (17%). Il est prévu que l’industrie des services (services financiers, éducation, santé, ventes, transports, immobilier, communication etc.) en Colombie Britannique s’accroisse d’environ 27% entre 2008 et 2017 et le secteur des biens (manufacture, agriculture, construction, pêche, mines, infrastructures) augmente d’environ 16% durant la même période. Il est également prévu que le PIB dans la région augmente de 24% entre 2008 et 2017.

La région devrait voir près d’un million d’emplois se créer pour la période 2010 à 2020, dont beaucoup bénéficieront aux travailleurs étrangers dotés d’un visa de résidence permanente. De ce fait, le moment semble idéal pour immigrer au Canada (et particulièrement en Colombie Britannique) en postulant pour un visa de résidence permanente au Canada.